Le beurre de karité – l’or africain

English

Le karité (mandingue ou karité – Vitellaria nilotica, Butyrospermum parkii, Vitellaria paradoxa) pousse naturellement en Afrique tropicale. Il est de 12 à 20 mètres de haut et prend pied dans un endroit sec près du désert du Sahara. Il n’a jamais été cultivé – la raison principale est qu’il lui faut environ 15 ans pour lui permettre d’obtenir le premier fruit, l’arbre est en pleine maturité lorsqu’il a environ 25-50 ans.

Vitellaria paradoxa MS 6563
Vitellaria paradoxa ( karité), à l’est du Burkina Faso
Par Marco Schmidt[1] (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Les noix du karité sont délicieuses, et les récoltes sont tellement abondantes que l’arbre fournit de la nourriture pour tout le monde, même pour les animaux et les oiseaux. Les fruits sont récoltés à maturité, entre juillet et août, au milieu de la saison des pluies. Selon une vieille tradition africaine seules les femmes peuvent toucher cet arbre, en recueillir les fruits et les transformer. Le beurre de karité est également connu comme « l’or des femmes”, car il permet à des milliers de femmes africaines de gagner leur vie en transformant le fruit du karité en beurre. De cette façon elles parviennent à acheter des vêtements et des médicaments, et à envoyer leurs enfants à l’école. Pour cette raison, il est strictement interdit d’abattre les arbres de karité.

Préparation du beurre de Karité - Mali
Fabrication traditionnelle du beure de karité, Mali
By Freepius (Own work) [CC0], via Wikimedia Commons

Selon un proverbe africain chaque arbre qui pousse dans la savane porte un fruit divin, et quand nous parlons de l’arbre de karité, il n’en fait aucun doute. Le beurre de karité est utilisé en Afrique pour ses pouvoirs de guérison depuis plus de 2000 ans – en tant que traitement contre le rhumatisme, l’inflammation musculaire, comme protection contre le vent sec du désert, ou encore comme soins de peau des bébés. Certaines tribus croient que pas même une balle ne peut percer une peau recouverte de beurre de karité.

Vitellaria paradoxa MS4195
Noix de karité
By Marco Schmidt (Own work (own foto)) [CC BY-SA 2.5], via Wikimedia Commons

Propriétés et effets

Grâce à sa composition, le beurre de karité est irremplaçable dans les soins quotidiens de la peau. Il contient des acides gras insaturés (entre 7 et 12%), les vitamines A et E, ainsi qu’une haute teneur en protéines et minéraux. Il est particulièrement apprécié pour la régénération des cellules de la peau et pour les peaux matures ridées (effet anti-âge).

Il a également des propriétés anti-inflammatoires, de sorte qu’il peut être d’une grande aide pour divers troubles de la peau comme le psoriasis, la dermatite atopique, la séborrhéique, l’eczéma, la névrodermite et l’acné. Il peut aider à guérir les petites blessures, égratignures et brûlures. Le beurre de karité pénètre profondément dans la peau, régénère, de sorte qu’il peut être utilisé pour le traitement de cicatrices ou vergetures. Pendant la grossesse, le beurre de karité est extrêmement efficace comme prévention des vergetures.

Le beurre de karité se distingue parmi les autres huiles et beurres, car il est l’une des rares substances naturelles qui protège contre les rayons UV (grâce aux esters d’acide gras de cannelle, qui donnent ainsi au beurre de karité son odeur caractéristique). Seul le beurre non raffiné possède un filtre naturel contre les UV. Comme protection solaire, il est appliqué sur tout le corps et le visage. Il peut également être appliqué sur les cheveux, de sorte qu’il protège à la fois contre le dessèchement du soleil et du sel.

Après l’exposition au soleil, il peut être utilisé comme pommade de soins régulière de la peau – il aidera la peau brûlée à se renouveler, et la peau sera nourrie, douce et soyeuse.

Le beurre de karité contribue également à la circulation capillaire, ce qui augmente le débit d’oxygène dans les tissus et l’élimination des déchets du métabolisme (à savoir les toxines).

Complètement sûr pour les peaux les plus sensibles, il peut même être utilisé pour les ridules autour des yeux. Le beurre de karité ne provoque aucune réaction allergique et par conséquent est un choix d’exception pour la peau sensible de bébé. Les femmes africaines l’utilisent depuis des siècles pour le soin quotidien des nouveau-nés, ainsi que pour les problèmes de peau typiques des bébés tels que l’érythème fessier ou les croûtes de lait.

Le beurre de karité peut être utilisé comme masque pour cheveux. Pour les cheveux secs, fragiles ou colorés une petite quantité de beurre peut être appliquée après le shampooing, sans rinçage.

Ses propriétés anti-inflammatoires en font un bon après-rasage ou un bon soin après épilation. Les petites coupures vont guérir plus vite, les irritations seront évitées, et la peau sera nourrie en profondeur.

Le baume de soin des lèvres est une des préparations communes du beurre de karité – il protège contre le vent et le froid, et rend les lèvres douces et hydratées.

Mon expérience du beurre de karité

Son apparence

Chez moi le beurre de karité est omniprésent et considéré comme remède indéniable pour une myriade de maladies de la peau. Je l’utilise pour presque tous les types de maladie de peau, ainsi que pour mes soins quotidiens.

Mais d’abord, laissez-moi vous expliquer un peu plus le beurre lui-même.

Selon le lot, le beurre de karité peut varier en couleur, allant du blanc cassé au jaunâtre. Méfiez-vous du beurre de karité blanc comme neige car on le trouve généralement sous cette forme lorsqu’il est raffiné.

L’odeur du vrai le beurre de karité non raffiné est caractéristique (je fais de gros efforts pour éviter le mot « puant ») et son odeur peut surprendre les gens habitués au beurre raffiné, voire parfumé. L’odeur provient des esters d’acide de cannelle, contenus uniquement dans les beurres non raffinés. C’est principalement grâce à ces acides que le beurre possède ses propriétés anti-inflammatoires, régénératrices et protectrices anti UV. Ainsi, l’odeur de noisette et légèrement rance est un signe de qualité du beurre de karité.

Une autre chose qui peut surprendre un utilisateur inexpérimenté est la présence de petits grains dans le beurre, due à la teneur en acides gras saturés. Les grains fondent lorsque vous frottez le beurre entre vos doigts, ou si vous chauffez le beurre lors de la préparation de baumes (en cas de baumes, les grains peuvent réapparaître après plusieurs semaines). Habituellement, il ne s’agit que d’un problème purement esthétique – la présence de grains n’est pas le signe d’un produit ranci. Bien au contraire.

Et enfin, le beurre de karité peut être de textures diverses – plus doux, plus solide ou épais, plus gras … Tout dépend du lot, ce dernier est influencé par les conditions météorologiques, le sol et autres conditions de l’année précédant la récolte. Peu importe la texture de votre beurre de karité car, si elle satisfait aux conditions décrites, vous avez un pot « d’or » entre les mains.

Sheabutter-virginsheabutter
Beurre de karité non raffiné
By Hopkinsuniv (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Maintenant que vous l’avez, que pouvez-vous en faire?

La première association pour le beurre de karité est une peau sensible, des éruptions cutanées, la dermatite atopique et similaire.

Il m’a été d’un grand secours avec ma fille qui souffrait d’un érythème fessier. L’utilisation du beurre de karité a empêché d’en venir à l’utilisation d’une corticothérapie souscrite par le pédiatre. J’ai tout simplement appliqué une couche de beurre chaque fois que je changeais sa couche (il est aussi important de mentionner que je n’utilisais que des couches en coton) et l’éruption a peu à peu disparue. De même pour les croûtes de lait, une couche mince sur son cuir chevelu (appliquée régulièrement) a empêché l’apparition de nouvelles plaques sur le cuir chevelu et a aidé à enlever les plaques existantes. Dès son plus jeune âge et jusqu’à présent (elle a auj. 9 ans), j’ai pris comme habitude d’utiliser le beurre de karité pour tous les problèmes de peau. Ce beurre est si doux, qu’il peut être appliqué sur les zones les plus sensibles telles que les organes génitaux.

L’histoire du beurre de karité et de la dermatite atopique est un peu plus connue chaque jour. Comme il est sans allergènes, il convient parfaitement à la peau atopique très sensible. En outre, il possède une propriété occlusive (qui est autrement généralement attribuée à la vaseline et la lanoline), très important pour le traitement de la dermatite. Je ne voudrais pas sous-simplifier le traitement de la dermatite atopique, qui dans certains cas peut se révéler très complexe, certes, mais vous ne pouvez pas vous tromper avec la combinaison suivante : hydrolat hamamélis et beurre de karité. D’abord, pulvérisez l’hydrolat (ou l’appliquer avec un coton humidifié) sur la zone affectée, puis, alors que la peau est encore humide, appliquez le beurre de karité. Cette procédure est particulièrement utile si vous réagissez dès les premiers signes de DA. Avec une utilisation régulière et persistante, le développement de la dermatite peut cesser. Prenez soin d’utiliser un beurre de karité pur, ainsi qu’un hydrolat sans conservateur ni alcool.

Dans un soin quotidien de la peau, le beurre de karité est le premier choix pour les peaux sèches, écailleuses, avec sensations de démangeaisons. Utilisez-le pour les mains sèches, les cuticules, les coudes, les pieds … Il suffit d’appliquer une petite quantité plusieurs fois par jour, de préférence dès les premiers signes de sécheresse de la peau. Soyez patient car lorsque la peau est déjà très sèche et craquelée, il lui faudra un certain temps pour qu’elle puisse se renouveler.

J’aime utiliser le beurre de karité pour mes jambes dont la peau a tendance à ressembler à une “peau de crocodile”. Après la douche, j’applique une petite quantité de beurre, sur la peau humide, avant séchage. Faites-le tous les jours et profitez d’une peau douce de bébé.

Ma peau est en constante évolution en fonction de la saison. Pendant l’hiver, elle est plus sèche que d’habitude (en raison de la froideur à l’extérieur et l’air sec à l’intérieur). Chaque soir j’applique du beurre de karité, et le matin, la peau est très souple et nourrie. Elle n’en parait que plus jeune.

Recettes

Si vous faites vos propres produits cosmétiques (comme je le fais), pensez à remplacer vos huiles végétales (ou une partie) par du beurre de karité. Je voudrais partager avec vous deux recettes où le beurre de karité est irremplaçable.

Baume à lèvres

La fabrication du baume à lèvres sans beurre est impensable, et le beurre de karité est de premier choix. Pour faire un baume à lèvres il vous faut d’abord un certain équipement. Vous pouvez trouver la plupart des ustensiles nécessaires dans votre cuisine, mais une chose dont vous avez besoin est une balance précise qui pèse au gramme près voire moins (de préférence 0,1 gramme, ou même 0,01 gramme pour les produits plus complexes).

Pour faire un baume fantastique, pesez sur votre balance, dans un récipient résistant à la chaleur :

4 grammes de beurre de karité
3,5-4 grammes d’huile végétale
2 grammes de cire d’abeille

Placez le récipient dans l’eau chaude (la temp. ne doit pas dépasser 70°C), mélangez jusqu’à ce que le mélange fonde. Quand tout est complètement fondu, vous pouvez y ajouter (si vous voulez, ceci est facultatif) :

1 goutte d’huile essentielle de camomille allemande (Matricaria recutita, Chamomilla recutita, Matricaria chamomilla)
8 gouttes d’huile essentielle d’orange douce (Citrus sinensis)

Remuez à nouveau et versez le mélange dans un pot ou un tube.

En ce qui concerne l’huile végétale, vous pouvez utiliser l’huile que vous désirez, aussi longtemps que celle-ci est non raffinée et pressée à froid. L’huile de jojoba est un bon choix, mais vous pouvez également utiliser l’huile d’amande, de macadamia, d’abricot, de tournesol …ou même encore l’huile d’olive.

J’utilise toujours une cire d’abeille crue jaune, mais si vous voulez, vous pouvez également utiliser sa variation blanche.

Ce genre de baume à lèvres est une bénédiction pour les lèvres, en particulier quand les conditions météorologiques sont extrêmes, mais vous pouvez également l’utiliser pour les peaux des mains craquelées ou endommagées, sur les coudes, etc. Parfois, quand je suis à l’extérieur et que j’ai oublié ma crème pour les mains, j’applique ce baume à lèvres sur mes mains, et sur le visage de ma fille en cas de vent intense ou de neige.

Le baume de soin doux pour le corps

Celui-ci est très facile à réaliser. Il vous suffit de mélanger le beurre de karité avec une huile végétale de votre choix et vous obtiendrez un baume durable très riche et nourrissant pour l’ensemble du corps.

Vous pouvez utiliser tout type d’huile végétale, mais garder à l’esprit que vous obtiendrez différents types de baume selon l’huile végétale utilisé. Par exemple, avec l’huile d’olive le mélange sera plus long à absorber par la peau alors qu’un mélange avec certaines huiles comme l’huile de noisette ou de kukui, l’absorption sera plus rapide qu’avec le beurre de karité seul.

La quantité d’huile végétale à ajouter au beurre de karité pour que la texture demeure un beurre (à conserver dans un pot) varie et dépend de la consistance du beurre. Donc, pour un beurre relativement liquide ajouter 20-30% d’huile végétale, et pour les plus solides, vous pouvez ajouter jusqu’à 50% d’huile végétale. La meilleure façon est d’expérimenter un peu, et d’ajouter l’huile petit à petit, en mélangeant après chaque ajout.

Vous pouvez bien sûr ajouter des huiles essentielles dans le mélange final si vous voulez (je le fais toujours), mais pour cela il faut connaître la quantité globale du mélange (poids ou volume) pour y ajouter une concentration adéquate d’huiles essentielles. Je vous expliquerai la procédure et les concentrations d’huiles essentielles dans un autre texte.

Le nom de ce produit est explicite – utilisez le baume doux pour les soins de la peau après la douche ou le bain. Prenez toutefois en compte que seule une utilisation régulière se traduira par une peau saine et bien nourrie. Si vous vous demandez quelle est la différence entre l’utilisation de ce baume et le beurre de karité seul, la réponse est que le baume, en fonction de l’huile végétale ajoutée, pénètre plus facilement dans la peau et est donc plus facile à utiliser. En outre, cela vous offre la possibilité de jouer avec les différentes huiles végétales et de trouver quelle est celle qui convient le mieux à votre peau.

En conclusion, si le beurre de karité n’est pas encore une nécessité dans votre maison, après l’avoir essayé, je suis sûr qu’il le deviendra.

Texte écrit par Vlatka Mileusnic
Texte traduit par Stéphanie Bideau

© 2016 Vlatka Mileusnic Tous droits réservés
Les textes sont la propriété de Vlatka Mileusnic. Aucun droit de copie ou de réutilisation de tout ou partie de ce site sans autorisation. Des extraits de ce site et liens vers ce site peuvent être utilisés seulement si l’auteur et propriétaire sont clairement cités comme source Vlatka Mileusnic ainsi qu’un lien vers le blog suivant.
Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s